Quel est l’impact des nouvelles technologies sur les métiers du droit ?

Nous sommes dans une ère de la technologie : émergence de la robotisation et l’informatisation. Elle s’étend actuellement dans les domaines des métiers, notamment du droit, une profession traditionnelle qui a longtemps relevé de l’intelligence humaine. Quel impact a les technologies nouvelles sur les métiers du droit. Leur expansion  représente t-elle une opportunité ou une menace? Les juristes et l’intelligence artificielle sont elles en concurrence?

Automatisation des services juridiques : menace aux métiers du Droit

Le  « Legaltech », un moteur de recherche amélioré, met à la disposition du public  d’outils permettant de faire leurs formalités juridiques sans faire recours à un avocat. L’expansion de la technologie juridique représente une menace dans le métier car les juristes risquent d’être supplantés par des robots. Dans une future proche, les processeurs d’intelligence artificielle seront en mesure de faire les métiers du droit et ce grâce aux données transmises ,elles peuvent apprendre et s’améliorer, par conséquent, risque de déclin de l’emploi. Du côté des justiciables, l’informatisation des données juridiques leur sont plus pratique parce que les lois et les jurisprudences peuvent être consultés en ligne; plus sûr aussi grâce au signature digitale; et moins coûteux. Le legaltech attirerais plus de clients que les professionnels de droit. Le choix des clients se penche vers la nouvelle technologie.

Collaboration entre l’homme et la machine

L’intelligence artificielle(IA) ne remplace pas les avocats dans leurs métiers, elles apparaissent désormais comme une assistante  puisqu’elle leur permette de rendre plus rapide et plus efficace l’exercice du métier de Droit. Elle assure les tâches de gestion telles que la facturation, le classement de documents, stockage de base de données juridiques, communication de pièces électroniques. Elle pourra effectuer certaines activités répétitives comme la rédaction des actes juridiques. Tout cela pour que le juriste puisse se concentrer sur ses missions de conseils juridiques, rôle auquel le robot ne pourra se substituer. Ainsi que l’assurance de responsabilité que seul un professionnel confirmé pourra garantir.

Changement des études et formations juridiques

Les Legaltech obligent les professionnels du droit à s’adapter pour rester légitimes. En plus d’être professionnels de Droit, les juristes deviennent des codeurs et développeurs d’outils digitaux. En effet, pour un bon rendement, un maniement à la perfection des technologies est requis. Il faut aux juristes de s’actualiser sur les nouvelles technologies et droit, d’avoir des notions en startup. Les formations juridiques doivent inclure désormais le BABA des Legaltech, son mode de fonctionnement, l’automatisation des services juridiques, pour pouvoir intégrer des grands cabinets. Un juriste se doit d’être à jour pour un meilleur exploit.

Comment trouver un avocat spécialisé en droit des nouvelles technologies ?
Vidéosurveillance : quels sont les devoirs des propriétaires ?